Last Modified: 13-Jul-2007

  • Flora and fauna of Anergui

Le sanglier, grand problème pour la population rurale:

Le sanglier est un animal au corps trapu et massif couvert de poils lourds et durs. A l'âge adulte, son poids peut atteindre 150 Kg et sa longueur 1 métre et demi. Dès 18 mois, les laies peuvent être en chaleur. Elles émettent un liquide constituant une odeur dont les mâles se servent afin de les rejoindre pour accouplement. Les laies portent de 3 à 10 petits et la gestation dure 4 mois. Elles se font leurs gîtes soit même au milieu des champs; soit loin des villages pour y mettre bat tranquillement. Dès le 3ième mois, les marcassins d'une couleur blond-roux rayé de noir suivent habilement leurs mamans qui les protègent sans cesse de tout danger des prédateurs,comme le chacal qui est presque anéanti par les nomades qui empoisonnent les charognes de leurs troupeaux. Les mâles ne sont pas fidèles, ils peuvent avoir d'autres rapports avec d'autres laies encore en chaleur; et ils sont plus erratiques pour assurer un certain brassage de la population. Le sanglier parcourt de longues distances pour accéder aux lieux lui offrant une nourriture abondante. Il préfère des milieux humides. Il est omnivore, il se nourrit de champignons, tubercules, glands et toutes autres graines de céréale. Mais, il se nourrit aussi de charognes, d'insectes de petits animaux comme le hérisson, le lézard, le crapaud, grenouille et serpents. A notre douar "Anergui" le sanglier a été vu pour la première fois en 1970, par un groupe de filles du village qui ramassaient du foin pour leurs animaux domestiques Quelques années après, il est devenu familier peut être à cause du calme, de la tranquillité et du hors danger qui lui sont des atouts incontournables. Aucune battue n'a jamais été réalisée dans le douar d'Anergui, peut être pour ses terrains accidentels ou peut être pour son vaste territoire.

Abdellah Jabbari (Aabe)